• S.Ch.

Pourquoi je demande aux couples leurs histoires d'amour

Mis à jour : août 31


Qu'il a t-il dans ses bras ?

Qu'il a t-il dans le mouvement de ses mains ?

La pureté de son regard.

Que peux je faire si ce n'est que contempler sa face,

et admirer cette glorieuse gloire ?

Lui, lui et lui.


Les soupirs de l'amour et son essentialité


Une seule vision est toujours incomplète;

c'est pourquoi j'ai voulu compléter ma propre simple vision de l'amour avec celle de mon Dieu.


Tu n'es pas obligé de partager tout ce que j'écris,

je décris ma compréhension,

mon rêve,

une illusion;

mon "et si?".


L'amour est si essentiel dans nos vies. Pour moi, tout est amour. L'amour est l'essence, le moteur, ça fait juste rêver. Le mot éveille en nous quelque chose de bon, de doux, d'attirant. Nous voulons tous mieux le vivre, mieux le comprendre, plus d'amour moins d'autres choses.


Le cliché absolu est que le monde a besoin de plus d'amour. Mais en réalité, c'est vrai. Quand l'amour est parfait, il n'y en a pas besoin de quoi que ce soit. Or, il n'y a pas d'amour parfait en nous; nous nous trompons trop. Pourtant nous sommes faits pour aimer et recevoir de l'amour, inlassablement. Et nous le faisons tout le temps, comme nous pouvons, avec les moyens que nous avons.


J'ai déjà écrit d'autres fois que nous ne savons pas aimer, mais en réalité nous essayons tellement fort que... jusqu'à un certain degré parfois nous réussissons à exprimer cette soif profonde ! Cette envie sincère de rendre l'autre heureux ! De lui faire du bien, de prendre soin de lui.


Pour ce qui est de mon expérience personnelle; après avoir vécu sans Jésus dans mon coeur, pour moi aimer n'est possible que parce que Dieu met de son Saint Esprit en nous: de sa bonté, de sa miséricorde, de sa compassion. Cela ne veut pas dire que nous sommes incapables d'aimer; nous avons une certaine autonomie, comme une marque propre. Nous aussi imprimons notre propre empreinte à nos choix et dans notre manière d'aimer; notre personnalité, notre originalité, notre voix. En réalité, c'est un travail en commun avec notre Créateur:


Je crois que c'est son design originel.

Nous faire dépendre de Lui

pour pouvoir aimer comme Lui.


Par ailleurs, dans notre manière d'exprimer notre amour pour quelqu'un nous sommes déterminés par notre culture, intelligence, compréhension, lecture, imagination. Par nos expériences passées; par l'éducation que nous avons reçue, nos projections, notre gestuelle, nos intentions profondes. Notre corps.


Et n'oublions pas les desseins de Dieu pour nos vies. Parfois nous aimerons, ou pas, juste parce que cela nous conduira à l'accomplissement de notre destinée. Tout est parfaitement alignée dans la pensée du Tout-Puissant.


Une roue éternelle. Ainsi fonctionne l'amour ! Pour certains ce n'est parfois que des illusions, pour d'autres des plans qui se concrétisent dans le quotidien. Nous apprenons chaque jour là où nous en sommes. Je dirais aussi que, même quand nous échouons, aimer est une source inépuisable en nous;


juste droit dans la poitrine,

aimer rythme les battements de nos coeurs;

vivre pour l'amour nous fait vibrer.


Moi je le sais, j'aime l'amour et trouve cela merveilleux. Tout dans l'idée d'aimer me plait: ne sommes nous faits que pour user de la capacité à rendre l'autre heureux ?


Et j'ai toujours rêvé d'un amour de deux absolument parfait. On me dit toujours que je suis une rêveuse et une idéaliste. Mais je crois en cela, vraiment. Ma foi est ancrée sur une personne qui s'est complètement donnée. Comment je ne vais pas croire à la vérité de l'amour ? De son amour d'abord, de l'amour entre nous ensuite.


Dans le dessein originel de l'homme et la femme, Dieu au centre, l'amour était une réalité. Je crois à cela. Je crois que nous pouvons faire des efforts pour vivre cet amour. Je vais en parler mais avant je me dois de mettre quelques ciments:


Un amour solide et avant tout autre


Chercher l'amour... c'est ce qui me rends tellement amoureuse de Jésus, de sa parfaite justice, sagesse et royauté. Car Il nous aime parfaitement. Et Il nous voit complètement. Il n'y a pas un amour si complet. Car Il incarne l'amour. Or c'est vrai aussi qu'il faut apprendre à le connaître et à le découvrir pour que ce soit une expérience réelle, saine et véritable. Dieu est vivant. Et Il peut être en communication avec chacun. Pour correspondre à cet amour.


Pourtant en arriver là n'est pas toujours facile dans un monde où on parle de Dieu de tellement de manières différentes. Où au nom de Dieu il y a tellement de méchancetés qui ont été faites et se font. Le coeur est fermé, blessé, endurci.


Parfois il faut juste garder silence et écouter ce que le souffle murmure dans les tréfonds de l'âme pour découvrir que l'histoire est autre, elle a toujours été là devant nos yeux et elle est merveilleuse:


la plus belle histoire d'amour est en Jésus, le Fils

que Dieu envoie pour venir te chercher,

pour te sauver,

parce qu'Il t'aime.


L'autre amour, celui de la terre


L'articulation de deux


Pour ce qui est de l'amour entre un homme et une femme, j'ai suffisamment vécu pour savoir que le coeur est délicat, les émotions nous trompent et nous nous décevons et faisons du mal beaucoup plus de ce que nous n'en avons l'intention.


C'est vrai, j'ai dansé hors du temps, j'ai aimé démesurément. J'ai déçu et j'ai été trahie. J'ai vu l'amour froid passer entre mes mains. J'ai eu l'amour vain au bout de ma langue.


Or, je le crois aussi profondément: nous sommes faits pour nous aimer les uns les autres. Et nous devons apprendre à le faire à notre juste place avec chacun.


Je l'ai déjà reconnu: pour moi, avant d'aimer un autre je laisse l'Esprit de Dieu me combler de son amour. C'est pourquoi, je complète ma vision ci-dessous avec la sienne (selon sa Parole vivante). Aujourd'hui, tu l'as compris, je comble mon âme avec l'amour de mon Père céleste car Il promet de toujours me garder d'une manière inébranlable. Il est un rocher solide là où les hommes et les femmes nous avons de faiblesses.


Je sais par ailleurs que l'homme que j'aimerai un jour connaîtra aussi cet amour comblant avant le mien. Car le rocher sur lequel nous bâtirons une maison commune a un seul nom: Jésus, Seigneur et Sauveur.


Car c'est une conviction pour moi, l'amour que nous nous donnons les uns les autres n'est qu'un complément de celui qui est le plus intime et intérieur à nous mêmes.


Maintenant, nous avons la grâce de pouvoir compter sur un Dieu aimant et comblant. Et le premier commandement c'est d'aimer le seul Dieu avec tout notre coeur, âme, intelligence et forces. Ensuite, notre coeur dévoué à un amour autre, cherche à se mettre en relation avec nos pairs. Et plus spécifiquement un compagnon.


Certes, il y en a d'autres amours dont je prends énormément plaisir : frères et soeurs, papa et mama, famille, vrais amies, amis.


Or aujourd'hui.... je parle de couple. Je demande toujours aux couples leurs histoires. Je collectionne dans ma tête, dans la banque d'images de mon imaginaire des moments, des rencontres, des regards furtifs. Je trouve cela juste extraordinaire:


quand deux personnes, deux vies, deux destins, deux,

deux tout simplement,

se rencontrent.


L'amour romantique


Au nom de l'amour j'ai fait tellement des folies, commis tellement d'erreurs. Et pour la plupart bien sûr je regrette. Mais je comprends ce qui me poussait à agir. C'était une soif profonde de découvrir, vivre et savourer la vérité.


La vérité ne se cache pas derrière une relation avec un homme ou une femme. Elle s'appelle Jésus: lui même a dit, avec autorité, "je suis la vérité, le chemin et la vie éternelle". La personnification de l'amour.


Quand je ne le connaissais pas cet élan qui me faisait chercher l'amour dans la bouche d'un autre m'a poussée aux feux les plus nocifs pour mon coeur.


C'est pourquoi, je dis souvent que le coeur est délicat : quand nous cherchons à vivre l'amour avec les hommes de manière disproportionné, en cherchant à combler notre faim la plus profonde, nous nous détruisons.


La réalité ne sera jamais à l'hauteur de nos attentes ni besoins ni exigences. Il faut être très humble. Comprendre que seul l'amour parfait d'un Dieu parfait va correspondre parfaitement à nos secrets les plus intimes, Il va les corriger même. En arrachant les mauvaises racines afin de nous sanctifier.


Mais que revient donc à l'amour de deux ici-bàs ? (Attention: mes yeux brillent, c'est ma partie préférée!) La bénédiction la plus merveilleuse c'est de s'accompagner l'un à l'autre dans ce processus de sanctification (amélioration, purification, croissance, bref tu vois bien l'idée...). De la main.


Les composants de l'amour romantique


Comme j'ai pu l'affirmer, je ne partage que ma vision complétée avec ma foi. Pas de vérité absolue (seul Jésus, on l'a déjà dit, est la vérité!).


Passion


Ce n'est pas un secret: les corps s'attirent. Les yeux, les courbes, les visages. La beauté d'un autre peut être vraiment enivrant.


Nous sommes faits de sens et la passion est un composant de la vie de couple. C'est d'ailleurs normalement l'un de premiers éléments.


Tes yeux vont te faire regarder dans une certaine direction, ou pas.


La passion peut être enflammée par diverses choses. Pour certains la passion revient à certaines mesures, couleurs, styles, fragrances. Peu importe. C'est une flamme. C'est une étincelle. Et puisque c'est Dieu qui a créé cette forte connection entre le corps d'un homme et d'une femme il faut savoir l'honorer.


La passion vécue dans la sécurité, dans le respect, dans l'admiration mutuelle et le vouloir commun d'un même désir, dans la volonté de Dieu (c'est à dire le mariage) est à mon sens la pierre fondamentale pour que la vie de couple ne s'essouffle pas et soit, au contraire, alimentée par l'abandon mutuel de l'un au plaisir de l'autre.


La peau, les baisers, les caresses c'est un arme puissant pour prendre soin de l'autre, rentrer dans son intimité et partager à un niveau secret. C'est un cadeau précieux qu'il faut savoir préserver, car l'un donne à l'autre en se rendant vulnérable, honnête, transparente.


Les délices de la chair peuvent nous faire vivre de dérives, il faut veiller à ce que l'état du coeur, du partage, et de l'esprit soient alignés au plus grand respect, affection et engagement envers l'autre.


Pour moi, je le crois profondément, seulement les bras de ta femme, uniquement les bras de ton mari garantissent cet espace de protection unique, paisible et ardent.


Crédit Photo: Jonathan Borba

Complicité


Le dialogue, la sincérité, la communication transparente, l'honnêteté, la patience. Les heures de questions, réponses et l'écoute des émotions, pensées et idées de l'autre sont une seconde pierre essentielle dans la construction d'une vie commune.


Pour bâtir ensemble il faut comprendre la manière de réfléchir de l'autre, ses aspiration et rêves profonds. Il n'y aura pas toujours d'accord mutuel, alors c'est important de comprendre et de communiquer. La disposition. La bienveillance. La patience. Trouver le point de flexion, parfois de l'un, parfois de l'autre. Être complices, connaître les désirs, les goûts, les intérêts de l'autre. Même quand ce ne sont pas partagés.


Respect, humilité, écoute, écoute, (et écoute encore) et dire aussi, parler, confesser, reconnaître. Oser dire.


Et après tout cela... au fil du temps, la complicité apparaîtra dans le silence d'un regard clair, profond, espiègle.


Ah, la beauté! La beauté de la complicité d'un regard silencieux.


La force d'un couple se trouve dans la compréhension qu'ils auront des pensées et sentiments de l'autre juste par la profondeur de leurs gestes, par l'obéissance en silence, par l'échange de regards.

Crédit Photo: Joanna Nix-Walkup

Tendresse


Un couple joue sur le terrain de la sensibilité: les émotions fleurissent, t'exposes ton coeur. Tu déshabilles ton âme; le coeur est nu devant l'autre.


J'aime tellement cette idée, de nous rendre vulnérables, véritablement, avec qui nous sommes, avec ce que nous avons à donner. Rien de plus, rien de moins. Cela oblige à être tendre l'un avec l'autre car c'est dans notre état le plus vulnérable que nous découvrons la finesse avec laquelle nous avons été créés.


Nous sommes des créatures d'une fragilité extraordinaire, exceptionnelle, belle.


Découvrir la vraie beauté d'un autre, celle qui est profonde, intime, cachée c'est juste une bénédiction de l'Éternel. Cela te donne la responsabilité de chérir, protéger, garder ce trésor que Dieu a mis entre tes mains. L'autre qui se dévoile, qui se donne, qui se montre, qui s'expose devant toi, pour toi, avec toi.


Prendre soin d'un coeur ne peut être fait qu'avec tendresse, car le coeur est si délicat.

Crédit Photo: Nathan Mcbride

Romanticisme


Si.


Des attentions, des détails, des repas. Des soirées, des petits cadeaux. Des soins. Des moments, des paysages, des touchers, des voyages, d'activités...


La vie de couple c'est une toile qu'il faut peindre. Parfois il y aura des difficultés et des problèmes. Et parfois le gris rentrera par la fenêtre, inondant la maison. Tout ne peut pas être de couleur rose tout le temps (oui, je sais que j'ai plutôt parlé que de couleurs gaies et papillons jusqu'à maintenant... suis libre de rêver !). Mais je le sais, des moments sombres font aussi partie du tableau.


Or, si chacun sait demeurer romantique, si chacun sait voir dans l'autre toujours ce geste de bonté, cette parole de flatterie, ce compliment ressourçant, je crois que cela peut faire marcher toute circonstance. Je parle de voir cela dans l'autre même quand ceci ne correspond pas toujours à l'instant présent. Nous avons tous la capacité de faire ressortir dans l'autre ce qu'il y a de mieux en lui. Malgré les difficultés. Si tu connais qu'il est aimant, sache le voir au-delà de sa mauvaise humeur. Si tu sais qu'elle est aimant, sache le voir au-delà de ses mauvais jours.


À mon sens, être romantique ne serait que s'accrocher à la meilleure partie d'aimer: trouver ce qu'il y a de beau et magnifique chez l'autre, chez le fait d'être ensemble, chez l'investissement commun. Au-delà de tout le reste; soit-il bon ou moins bon, difficile, pénible ou fácil et agréable. Préserver le côté beau d'avoir cette personne près de ton coeur, voir toujours sa lumière jaillir de lui.


Nous pouvons toujours choisir de continuer à aimer l'autre. Malgré l'usure de la vie, les changements, les mauvais côtés. C'est toujours possible de sourire, de surprendre, de faire plaisir à l'autre. Avec patience, avec dédication, avec pureté.

Crédit Photo: Jeremy Bishop

Se donner

Au revoir égoïsme. J'aime beaucoup cette idée. Si tu n'as pas envie mais que l'autre lui il veut, alors tu ne voudras que pour lui faire plaisir !


Donner, donner, donner. C'est la seule source inépuisable de vie: l'amour qui sait s'oublier pour rendre l'autre heureux.


Or, des limites s'imposent car l'âme s'engourdit aussi facilement. Il faut apprendre à garder l'équilibre. Tu donnes, l'autre donne. C'est un échange sain, mutuel, joyeux et revigorant. Quand l'un manque de forces l'autre est là. Quand c'est l'autre qui a besoin de repos les rôles se renversent.


Un baiser se donne et il se reçoit aussi. Et le plaisir du baiser c'est justement que les deux donnent autant qu'ils ne reçoivent. Les lèvres de deux bouches ont soif et ils sont rassasiés par l'autre qui se donne réciproquement.


Crédit Photo: Joanna Nix-Walkup

Aventure


Tout peut être vécue comme une grande aventure ! Quelle merveille d'être vivants, d'avoir tellement de sentiments, de discussions, de rencontres, d'expériences, de battements.


La vie est danser constamment : change de musique, bouge tes pieds, apprends de nouvelles choses ! Garde les yeux ouverts, sois curieux. Découvre qui devient ton partenaire jour après jour. Rigole, part à l'aventure avec lui. Accompagne-le dans ses batailles. Prends-le par la main.


Embrasse-le comme si une grande aventure vous attendait chaque jour et chaque nuit. Car la vie est un cadeau jusqu'au jour où nous partirons à la maison. Nous sommes de passage et si tu es béni de partager un bout du chemin à côté de cette personne merveilleuse, alors profite de sa compagnie !


Crédit Photo: Jeremy Bishop

Loyauté


La seule pièce clé. Ton coeur doit être ancré dans une seule vérité. Si Jésus est au centre de ta vie, l'amour que tu donneras à ton partenaire sera imprégné de sa droiture: jamais Il ne s'est détourné, jamais Il n'a détourné le regard. Tes pas suivront le chemin. Tu feras le bien.


Certes il y aura des erreures, des pleures et des moments de pardon. Tout ça passera. Or, la loyauté te gardera toujours près de ton amour, près de ton engagement.


Par loyauté t'agiras même quand tes sentiments auront changé. L'action détermine l'émotion. La fermeté de ta résolution et la conduite conséquente alimenteront tes émotions et sentiments. Tes actes démontreront ce que t'as résolu dans ton coeur : aimer l'autre jusqu'à la fin.

Crédit Photo: Chermiti Mohamed

#amour #couple #foi #homme #femme #Dieu #Jésus #mariage #passion #loyauté #aventure #baiser #feu #mains #romanticisme #tendresse #vérité #chemin #maison #histoiresdaujourdhui



46 vues

©2020 par Histoires d'ajourd'hui. Créé avec Wix.com